Soutien pour compléter la fiche de cours

Le processus d’accréditation des formations de l’EPFL nécessite que tous les cours soient décrits en termes d’acquis de formation.

Les acquis de formation aident aussi à clarifier, pour les étudiant-e-s, les objectifs d’un cours et peuvent être utilisés, par les enseignant-e-s, pour donner aux étudiant-e-s un retour sur leurs apprentissages ainsi que pour concevoir les contrôles.

Que sont les acquis de formation ?

Les acquis de formation sont de courtes affirmations décrivant ce qu’un-e étudiant-e est capable de faire à la fin du cours si elle ou il le réussit.

Voici quelques exemples :

Niveau  

A la fin du cours, l’étudiant-e sera capable de :

Acquis de formation de niveau inférieur

  • Définir les concepts de l’efficacité thermodynamique
  • Expliquer la formation de jonction PN et la limitation du flux du courant à travers la jonction
  • Lister et expliquer les règles d’hygiène et de sécurité applicables aux tests biomécaniques des tissus
  • Expliquer le fonctionnement des capteurs, des actionneurs et des algorithmes de commande respectifs

Acquis de formation de niveau intermédiaire

  • Analyser selon de multiples critères (technologiques, économiques, environnementaux) des solutions de conception et de production
  • Modéliser, analyser et optimiser la logistique interne  d’un système de production et de distribution
  • Comparer les performances de transistors JFET et bipolaires

Acquis de formation de niveau supérieur

  • Concevoir des systèmes mécatroniques (choix des capteurs, actionneurs, systèmes embarqués)
  • Evaluer la performance d’un système en boucle fermée en s’appuyant sur la simulation ou des données expérimentales et tirer des conclusions
  • Concevoir et optimiser des systèmes de conversion d’énergie et de procédés industriels

Compétences transversales

  • Coordonner une équipe pour se mettre d’accord sur un plan de travail et fournir les délivrables
  • Ecrire un rapport scientifique ou technique
  • Etre responsable de sa propre santé et sécurité au travail ainsi que de celles des autres

Check-list de la rédaction des acquis de formation

 

  1. Ils commencent par un verbe d’action (comme comparer, modéliser, analyser, expliquer, décrire, etc.).
  2. Quand il y a plus d’un verbe, le verbe de l’action le plus complexe est indiqué en premier.
  3. Ils sont observables et, dans la plupart des cas, mesurables. Aux verbes vagues comme « connaître », « comprendre », « être familiarisé avec » on substituera des verbes plus observables comme « décrire » ou « expliquer ».
  4. Ils sont courts et précis.
  5. Ils se rapportent au niveau cognitif approprié. IS-Academia vous suggèrera automatiquement le degré probable de complexité de l’acquis de formation selon le verbe utilisé. Toutefois, comme ce niveau dépend du contenu, c’est l’enseignant qui aura le dernier mot.
  6. Ils sont centrés sur ce que l’étudiant sera capable de faire plutôt que sur les intentions de l’enseignant-e.
  7. Une compétence transversale pourra figurer dans plusieurs cours d’un même cursus. Alors que la plupart des acquis de formation sont spécifiques à un cours et son contenu, des compétences transversales pourront être développées dans plusieurs cours. Ces acquis de formation sont importants pour l’accréditation parce qu’ils sont requis pour la pratique professionnelle. IS Academia propose aux enseignant-e-s des acquis de formation transversaux à sélectionner en fonction de leurs cours.

Pour ajouter un verbe ou un acquis de formation transversal (ou son synonyme) manquant dans la liste, merci de prendre contact avec le Centre d’Appui à l’enseignement.

Résumé d’un cours

Le résumé du cours est une brève description du cours en termes de savoir (concepts importants) et des compétences visées pour les étudiant-e-s. Cette description consiste en un maximum de 300 caractères et elle ressemble aux objectifs généraux du cours. Elle apparaîtra dans le supplément au diplôme.


Exemples : 

1. Cours « composants semiconducteurs »

Les étudiants comprennent et appliquent la physique des composants semiconducteurs, tels que diodes Schottky ou pn, transistors bipolaires, JFET et composants MOS. Ils savent les utiliser dans des circuits électroniques de base, par exemple dans un inverseur CMOS ou un amplificateur de tension.

The students understand and apply the physics of semiconductor devices like Schottky and pn diodes, bipolar transistors, JFET and MOS devices. They use such devices in basic electronic circuits, for example in a CMOS inverter or a voltage amplifier.

2. Cours « méthodes de détection optique »

Les étudiants analysent les caractéristiques fondamentales des détecteurs optiques. Les détecteurs thermiques, photoémissifs, les photodiodes et les capteurs infrarouges leur sont familiers. Les caméras CCD et CMOS sont analysées en détail. La détection de photons singuliers est expliquée.

Students analyse the fundamental characteristics of optical detectors. Thermal and photoemissive devices as well as photodiodes and infrared sensors are studied. CCD and CMOS cameras are analysed in detail. Single photon detection is explained.